Monthly Archives

mai 2017

Hébergeur – erreurs PHP lors de l’installation de WordPress

By | Hébergeurs

PHP-100

Introduction

Il arrive parfois que des erreurs PHP surviennent lors de l’installation de WordPress chez votre hébergeurs. ses erreurs peuvent venir de différentes origines mais généralement cela est dû à une soucis de version PHP et/ou de base de données.

Contexte

Il arrive que les clients viennent déjà avec un site existant où il faut réutiliser son hébergeur actuel. Ce qui est somme toute logique puisqu’il a déjà un abonnement chez ce dernier et aussi certainement enregistré un voir plusieurs nom de domaine(s).  Le site peut être sous une ancienne version de WordPress, Prestashop, Joomla, Spip …

Qui dit anciennes version, souvent les clients n’ont aucune idée que la couche sous-jacente pour faire tourner leur site Web ou site Internet repose sur un CMS (Content Management System ou en français Gestionnaire de Contenu comme par exemple: WordPress) qui lui-même repose sur d’autres couches.

Exemples de ces couches (en technique on parle de « stack »):

  • un serveur physique qui se trouve dans un data center
  • une instance de Serveur Virtuel Mutualisée ou dédiée
  • Système d’exploitation, généralement Linux mais parfois Windows
  • Serveur d’application : généralement Apache mais parfois Nginx
  • Serveur de pages : HTML, PHP, JSP, …. dans le cas de WordPress il s’agit de PHP qui génère des pages dynamique au format HTML5 avec CSS3 comme feuilles de styles (pour la présentation).
  • Serveur de base de données : MySQL, PostgreSQL, SqlLite,… généralement c’est MySQL qui est choisi ou proposé comme seul choix par vos hébergeurs, en tout cas pour les packs d’entré de gamme.

Se sont des couches sous-jacentes qui sont masquées à l’utilisateur, donc le client n’a pas trop à s’en occuper. En revanche pour une migration de certains éléments des stacks ci-dessus, mieux vaut savoir de quoi on parle et où trouver les informations de versions des différents éléments.

Pour vérifier sous quelle version de PHP vous êtes (les plus récentes et les plus utilisées sont 5.6.x et la 7.0.x), par exemple dans la console d’administration d’OVH il suffit d’aller dans :

  • Web
  • Hébergement(s)
  • aller sur votre Nom de domaine : www.xxxxxx.yyy
  • Informations générales (normalement la première page)
  • Version PHP globale, dans mon cas c’est 5.4 qui est donc obsolète ce qu’indique clairement la console d’administration d’OVH avec un petit triangle rouge,
  • Vous devriez avoir un bouton juste à coté de cette ligne : « modifier la configuration »

Deux cas de figures s’offre à vous:

  • soit la version actuelle de votre installation (WordPress+votre thème,  Joomla, Prestashop …) supportera la monté de version de PHP voir de MySQL, si oui alors:
    •  appuyer sur le bouton « modifier la configuration », puis:
    • appuyer sur le bouton « Modifier le configuration courante », puis:
    • choisir ce qui vous correspond comme par exemple :
    • Configuration hébergement OVH
    • appuyer sur le bouton « Valider », comme indiqué cela prendra un certain temps (de quelques minutes à …)
    • si le site actuel génère des erreurs, la plus part des hébergeurs ont prévus de pouvoir revenir à la configuration précédente. mais effectuer tout de même une sauvegarde des fichiers et de votre/vos bases des données le cas échéant en amont.
  • soit elle ne le supporte pas:
    • là je vous conseil de faire vos développements/configurations du nouveau site web soit:
      • sur un espace temporaire
      • ou autre hébergement
      • ou sur un espace de développement dit « Local » comme par exemple Local by Flywheel (je ferai un autre article sur ce sujet),
    • et le jour où votre site passe de alpha puis beta et par la suite en livraison finale, alors vous débrancherez l’ancien site et placerez votre nouveau site web dans votre espace d’hébergement actuel avec évidemment les bonnes versions des éléments sous-jacents (cf ci-dessus).

Pour plus de détails veuillez vous référez à la procédure mise en place par votre hébergeur:

Voici des erreurs qui indique clairement un soucis de version de PHP alors que l’on vient d’installer WordPress:

Parse error: syntax error, unexpected T_OBJECT_OPERATOR in /../wp-admin/index.php on line 112

ou encore:

Parse error: syntax error, unexpected T_STRING in /../wp-includes/load.php on line 1073

Bon courage pour ces différentes manipulations techniques!

Si vous avez des questions, n’hésiter pas à me laisser votre message:


[recaptcha]


wordpress logo horizontal

Pourquoi utiliser WordPress pour faire son Site Web plutôt qu’un autre système ?

By | CMS

Un peu d’histoire

WordPress à l’origine permettait seulement de gérer des Blog. Avant que le rouleau compresseur Facebook n’écrase tout sur son passage, le Blog était le moyen le plus facile et le plus populaire pour écrire et fédérer sur un sujet, tenir un journal …, car les « billets » (ou articles) se succédaient dans un ordre chronologique.

Qui n’a pas connu les heures de gloire d’Over-Blog ou SkyRock lève le doigt ! WordPress entre autre est né du besoin pour certains d’être indépendant (voir Open Source) des plateformes qui hébergeaient justement ces plateformes de Blog comme SkyRock et consoeurs et en profitaient pour placer de la publicité intempestive qui en irritaient plus d’un.

Communauté active de WordPress

Comme WordPress (wordpress.org) est une plateforme Open Source : toute le monde peut l’utiliser gratuitement et aussi pour les développeurs y contribuer pour enrichir de fonctionnalités du système.

Toute plateforme dont la communauté est active est certain:

  • de garder la pérennité d’un support via des forums et autres blog dans le temps,
  • d’avoir accès à une bibliothèque d’extensions (1) qui s’agrandi de jour en jour
  • de trouver des ressources accessible rapidement

D’ailleurs les hébergeurs de Site Web l’ont bien compris puisqu’ils proposent pratiquement tous de créer vos Site Web sour WordPress pratiquement en 1 click.

Transformation de gestionnaire de Blog en CMS

Au début d’Internet, les pages HTML étaient dites « statiques », c’est à dire que le contenu et sa présentation étaient mélangés. L’apparition de système de gestion des pages dynamiques s’est fait vite sentir car elles permettent :

  • la séparation du contenu (articles, pages, images, videos …) de sa forme (de sa présentation ou le rendu graphique) permet une grande flexibilité lors de la création des pages et articles de votre Site Web.
  • un « Editeur » de contenu (Journaliste, rédacteur de blog, Freelance, patron de PME, responsable Marketing, Comm Internet ou externe…) n’a plus réellement besoin de connaitre la technique pour gérer un Site Web simple.

Grâce à cette communauté très active, des fonctions de créations de Site Web sont apparues dans WordPress au fil du temps, d’où la transformation de Blog vers la dénomination CMS (2)

WordPress sans nulle doute le numéro 1 mondial des CMS, il suffit de vérifier les chiffres chez X3techs :

  • 28% des Sites Web dans le monde
  • 59% des CMS dans le monde
Sites Web
28
CMS
59

 Conclusion

Pour toutes les raisons détaillés ci-dessus, le recourt à WordPress comme système gérant votre Site Web va de soi.

Notes :

(1) une bibliothèque d’extensions (plug-ins) permet d’enrichir  WordPress par exemple en lui ajoutant des fonctionnalités de SEO (Yoast…), de formulaires avancés (Forms 7, …) de protection contre le hack, phishing, ou autres squatting de

(2) CMS: Content Management System autrement dit : Gestionnaire de Système de Contenu