Category

Hébergeurs

logo-ovh-150DPI

Transfert et rattachement de votre nom de domaine à votre hébergement OVH

By | Hébergeurs

Introduction

Vous avez déjà un nom de domaine et vous souhaitez le transférer et le rattacher à votre abonnement d’hébergement chez OVH? un certains nombres d’actions sont à remplir pour y arriver.

L’opération peut prendre du temps (8 à 60 jours) suivant circonstances où vous vous trouvez.

Voici les explications et les étapes à suivre:

Transfert de votre nom de domaine vers OVH

  1. Connectez-vous à votre espace d’hébergement OVH, puis,
  2. Suivez les étapes : transfert domaine OVH
    1. ne cocher rien d’autre à part si vous en avez besoin, OVH pousse à la consommation de services additionnels
  3. Attention, il ne faut pas que vous ayez créé votre nom de domaine sous les 60 premiers jours, sinon il faudra attendre 60 jours avant de pouvoir transférer votre nom de domaine.
    Si c’est votre cas et que vous devez lancer coûte que coûte votre activité ou votre produit, je vous conseil de créer un nom de domaine:

    • provisoire
      ou
    • très approchant du nom de domaine initial,
      le temps que le délais des 60 jours soit passé, mais au moins vous pourrez déjà avancer sur votre projet.
  4. Ce transfert de nom de domaine, OVH vous le facture moins de 10€ TTC pour un nom de domaine en « .com ».
  5. à une des étapes, il vous demande un code d’Autorisation ou
    Authorization Code

    que vous devez récupérer là où est enregistré votre nom de domaine à l’origine.
    Pour récupérer ce code, aller dans votre console d’administration là où est enregistré votre nom de domaine,
    par exemple chez Amen.fr:

    1. allez sur votre nom de domaine, puis
    2. Domaine et DNS, puis
    3. Code auth-info
    4. copier ce code, et placer le là où OVH le demande.
  6. Une fois que vous avez payé le service de transfert de nom de domaine, l’opération peut prendre jusqu’à 8 jours pour qu’il soit réellement effectif. C’est le temps nécessaire pour effectuer certaines vérifications (êtes vous bien le propriétaire, etc…) auprès du « Registrar » alias le bureau d’enregistrement.

 

Rattacher votre nom de domaine à votre hébergement OVH

une fois reçu le message de transfert effectif de votre nom de domaine chez OVH (par email ou votre console d’administration), vous pouvez effectuer les opérations de rattachement de votre nom de domaine. Pour ce faire, suivez les opérations suivantes :

Activé votre zone DNS

  • Rendez-vous dans votre interface client OVH.
  • Dans la rubrique Domaine,
  • Cliquez sur le nom de domaine <votre nom de domaine>
  • Cliquez sur l’onglet Zone DNS
  • Cliquez sur l’icône Activer la zone DNS
  • Cochez « Non, mais je veux activer ma zone DNS. » et validez.

là vous avez activé votre zone DNS,

Lié votre nom de domaine à votre hébergement OVH

Maintenant vous pouvez rattacher ce nom de domaine à votre hébergement OVH actuel en suivant ces étapes:

  • Rendez-vous dans votre interface client OVH.
  • Dans la rubrique Hébergements,
  • Cliquez sur le nom de votre hébergement auquel vous souhaitez le rattacher
  • Allez dans « Multisites » puis cliquer sur le bouton « Ajouter un domaine ou sous domaine »,
  • Sélectionnez votre domaine <votre nom de domaine> précédemment transféré,
  • Cliquez sur le bouton « Suivant »
  • Remplissez les champs avec les valeurs suivantes :
    • Domaine : Ne rien mettre.
    • Dossier racine : www (ou un autre dossier de votre choix)
      • exemple www/<votre repertoire>
    • Les autres champs sont facultatifs
  • Cliquez sur le bouton « Suivant »

Pour plus de détails ou avoir des copie d’écran voici les informations auprès d’OVH.

Générer les certificats SSL associés

après l’étape de rattachement précédente, vous vous retrouvez avec votre nouveau nom de domaine lié à votre hébergement OVH, mais il vous faut encore générer les certificats SSL:

OVH NOM DE DOMAINE SSL A GENERER v2

  • rendez-vous dans votre interface client OVH.
  • Dans la rubrique Hébergements,
  • Cliquez sur le nom de votre hébergement auquel vous souhaitez le rattacher,
  • Allez dans « Informations générales » puis,
  • au niveau de Configuration / Certificat SSL, cliquer sur le bouton « Actions »,
  • puis cliquez sur Régénérer le certificat SSL,
  • cela peut prendre un certain temps, jusqu’à 2H, signal OVH.
  • Une fois les certificats SSL régénéré, vous devriez obtenir ceci:

OVH NOM DE DOMAINE SSL REGENERE

Modifier / adapter votre WordPress

Si vous hébergez votre site sous WordPress, il vous reste à faire prendre en considération ce nouveau nom de domaine transféré en suivant les étapes suivantes :

  • Allez dans votre interface d’administration (back-office) de WordPress, puis
  • Réglages / Général, dans les deux champs ci dessous,
    • Adresse web de WordPress (URL) = https://<votre nouveau nom de domaine transféré>
    • Adresse web du site (URL) = https://<votre nouveau nom de domaine transféré
  • Cliquez sur le bouton Enregistrer les modifications, puis
  • Vous serez invité à vous reconnecter à votre back-office WordPress

Conclusion

Voilà, j’espère que ces différentes étapes répondront de façon exhaustive à vos questions de:

  • Transfert de nom domaine vers votre hébergement OVH existant,
  • Rattachement de nom domaine vers votre hébergement OVH existant,
  • Ré-génération des certificats SSL,
  • Prise en compte du nom de domaine pour votre site sous WordPress

Bonne journée!

 

 

 

extension All-In-One WP Migration icon-256x256

Migration de site WordPress via l’extension All-In-One WP Migration, étape par étape

By | Hébergeurs, Migration

Introduction de l’extension All-In-One WP Migration

Je recherchai depuis un certain temps comment après avoir développé un site sur l’excellent système WAMP (*) et MAMP (*) qu’est LOCAL by Flywheel, de pouvoir l’importer dans un hébergement en ligne. J’avoue que l’extension All-In-One WP Migration a répondu a mes attentes en terme de simplicité.

Son gros avantage est qu’il exporte tout en une seule Archive, c.a.d. la Base de Données, les Fichiers, …. et vous n’avez pas besoin de vous occupez de paramètres compliqués comme par exemple les noms de domaine, impliquant les liens sur vos pages ..

L’extension WordPress All-In-One WP Migration a été testé sur plusieurs hébergeurs comme OVH, 1 and 1, GoDaddy … CF l’article sur choix d’un hébergeur.

Autres cas d’applications

  • Livrer un site à votre client
  • passer d’un site en Développement à un site en Production
  • migrer d’un nom de domaine à un autre

Prérequis pour l’extension All-In-One WP Migration

Il faut bien comprendre qu’un site Internet WordPress est composé de 2 éléments principaux résumé dans le schéma ci-dessous :

  • Une base de données
  • Un systèmes de fichiers avec les répertoires standards que sont : /www/wp-admin, /www/wp-content …

WordPress Schema de Migration

Schéma: de Migration d'un site WordPress à un autre

Vous avez donc besoin de 2 installations différentes de WordPress, l’une que l’on va nommer « Origine » l’autre « Destination »

  • l’installation WordPress « Origine » est celle qui contient votre site
  • l’installation WordPress « Destination » qui va recevoir le site d’origine
    devra être vierge car s’il y a un site existant, il va être effacé.

Maintenant l’on va installer l’extension « All-In-One Migration » sur les 2 sites WordPress

Installation de l’extension All-In-One WP Migration

A/ Dans votre site WordPress « Origine »

Comme pour chaque extension (plug-ins) WordPress, il suffit de se rendre sur la page dédier à cela depuis votre back-office WordPress :

  1. puis d’aller au menu : Extensions
  2. puis d’appuyer sur le bouton « Ajouter« 
  3. puis de recherhcer « All-in-One WP Migration« 
  4. puis d’appuyer sur le bouton « Installer« 
  5. puis d’appuyer sur le bouton « Activer« 

B/ Dans votre site WordPress « Destination »

Répéter ces actions dans votre site WordPress de Destination (Cible de la migration)

 

Voilà les phases d’installation et d’activation sont maintenant terminées.

Exportation

Dans votre Site d’« Origine »

All-In-One WP Migration Export

Les étapes à suivre:

  1. Aller dans le Menu « All-In-One Migration » de votre back-office WordPress
  2. puis cliquer sur Export
  3. Là vous avez la possibilité de choisir certains paramètres optionnels en cliquant sur « Advanced options »
    All-in-One WP Migration - Export - options
  4. puis cliquer sur « File » ou tout autre système où vous souhaiteriez exporter votre ficher d’export
  5. Là il va faire un certains nombres de vérifications
    All-In-One Migration - Export - Archive
    laisser le faire jusqu’à ce que vous avez cette écran :
    All-in-One WP Migration - Export - fait
  6. puis cliquer sur le bouton vert « Download …<Votre Site> » en enregistrer le fichier sur votre ordinateur, dropbox …

Voilà la phase d’exportation de votre site d' »Origine » est maintenant terminée.

Importation

Dans votre Site de « Destination »:

All-In-One WP Migration Export

La durée d’importation

La durée de la phase d’import dépend d’un certains nombres de facteurs comme:

  • la taille de votre sauvegarde,
  • votre bande passante

FYI (*) : Je suis sur un ADSL (tout pourri), l’import à durée 10 à 15 min pour une archive >200Mo

Les étapes à suivre:

  • Aller dans le Menu « All-In-One Migration » de votre back-office WordPress
  • puis cliquer sur Import
  • puis choisissez IMPORT FROM FILE ou copier/coller votre fichier précédemment exporté qui a l’extension « <nom de votre archive>.wpress« 
  • Un message d’avertissement  vous informe que si un site exite déjà sur votre site de « Destination » alors il sera effacé
    All-In-One Migration - Import Fin
  • puis cliquer sur « PROCEED« , Le transfert de l’archive « <nom de votre archive>.wpress » se lance:
  • Une fois le fichier téléchargé dans votre site WordPress de Destination, certaines vérifications sont à l’oeuvre:
    All-In-One Migration - Restauration verification
  • puis enfin le dernier écran vous demande de sauvegarder 2x vos permaliens:
    All-In-One Migration - Restauration Succès
  • pour cela cliquer sur le lien qu’il vous propose, connectez-vous, vous serez automatiquement amener sur l’interface d’administration de votre WordPress de « Destination« et cliquer bien 2x sur le bouton Enregistrer les modifications
    FYI: cette étape n’a duré que 2 minutes

Conclusion de l’extension All-In-One WP Migration

J’ai donc retrouvé mon site et il est maintenant en Production, près à être utilisé.

Il me semble que s’est l’une des extensions de migration de site WordPress les plus simple à utiliser.

Sauvegarde de votre site WordPress

Cerise sur le gâteau, l’option « BACKUP » dans le menu de « All-In-One Migration« , permet d’effectuer des sauvegardes de votre installation, très utile si:

  • vous avez été victime d’un piratage
  • avant de mettre à jour WordPress
  • avant de mettre à jour certaines extensions sensible comme WooCommerce …

 

Notes

MAMP: Macintosh Apache MySQL PHP

WAMP: Windows Apache MySQL PHP

FYI: For Your Information – Pour Votre Information

 

Hébergeur – erreurs PHP lors de l’installation de WordPress

By | Hébergeurs

PHP-100

Introduction

Il arrive parfois que des erreurs PHP surviennent lors de l’installation de WordPress chez votre hébergeurs. ses erreurs peuvent venir de différentes origines mais généralement cela est dû à une soucis de version PHP et/ou de base de données.

Contexte

Il arrive que les clients viennent déjà avec un site existant où il faut réutiliser son hébergeur actuel. Ce qui est somme toute logique puisqu’il a déjà un abonnement chez ce dernier et aussi certainement enregistré un voir plusieurs nom de domaine(s).  Le site peut être sous une ancienne version de WordPress, Prestashop, Joomla, Spip …

Qui dit anciennes version, souvent les clients n’ont aucune idée que la couche sous-jacente pour faire tourner leur site Web ou site Internet repose sur un CMS (Content Management System ou en français Gestionnaire de Contenu comme par exemple: WordPress) qui lui-même repose sur d’autres couches.

Exemples de ces couches (en technique on parle de « stack »):

  • un serveur physique qui se trouve dans un data center
  • une instance de Serveur Virtuel Mutualisée ou dédiée
  • Système d’exploitation, généralement Linux mais parfois Windows
  • Serveur d’application : généralement Apache mais parfois Nginx
  • Serveur de pages : HTML, PHP, JSP, …. dans le cas de WordPress il s’agit de PHP qui génère des pages dynamique au format HTML5 avec CSS3 comme feuilles de styles (pour la présentation).
  • Serveur de base de données : MySQL, PostgreSQL, SqlLite,… généralement c’est MySQL qui est choisi ou proposé comme seul choix par vos hébergeurs, en tout cas pour les packs d’entré de gamme.

Se sont des couches sous-jacentes qui sont masquées à l’utilisateur, donc le client n’a pas trop à s’en occuper. En revanche pour une migration de certains éléments des stacks ci-dessus, mieux vaut savoir de quoi on parle et où trouver les informations de versions des différents éléments.

Pour vérifier sous quelle version de PHP vous êtes (les plus récentes et les plus utilisées sont 5.6.x et la 7.0.x), par exemple dans la console d’administration d’OVH il suffit d’aller dans :

  • Web
  • Hébergement(s)
  • aller sur votre Nom de domaine : www.xxxxxx.yyy
  • Informations générales (normalement la première page)
  • Version PHP globale, dans mon cas c’est 5.4 qui est donc obsolète ce qu’indique clairement la console d’administration d’OVH avec un petit triangle rouge,
  • Vous devriez avoir un bouton juste à coté de cette ligne : « modifier la configuration »

Deux cas de figures s’offre à vous:

  • soit la version actuelle de votre installation (WordPress+votre thème,  Joomla, Prestashop …) supportera la monté de version de PHP voir de MySQL, si oui alors:
    •  appuyer sur le bouton « modifier la configuration », puis:
    • appuyer sur le bouton « Modifier le configuration courante », puis:
    • choisir ce qui vous correspond comme par exemple :
    • Configuration hébergement OVH
    • appuyer sur le bouton « Valider », comme indiqué cela prendra un certain temps (de quelques minutes à …)
    • si le site actuel génère des erreurs, la plus part des hébergeurs ont prévus de pouvoir revenir à la configuration précédente. mais effectuer tout de même une sauvegarde des fichiers et de votre/vos bases des données le cas échéant en amont.
  • soit elle ne le supporte pas:
    • là je vous conseil de faire vos développements/configurations du nouveau site web soit:
      • sur un espace temporaire
      • ou autre hébergement
      • ou sur un espace de développement dit « Local » comme par exemple Local by Flywheel (je ferai un autre article sur ce sujet),
    • et le jour où votre site passe de alpha puis beta et par la suite en livraison finale, alors vous débrancherez l’ancien site et placerez votre nouveau site web dans votre espace d’hébergement actuel avec évidemment les bonnes versions des éléments sous-jacents (cf ci-dessus).

Pour plus de détails veuillez vous référez à la procédure mise en place par votre hébergeur:

Voici des erreurs qui indique clairement un soucis de version de PHP alors que l’on vient d’installer WordPress:

Parse error: syntax error, unexpected T_OBJECT_OPERATOR in /../wp-admin/index.php on line 112

ou encore:

Parse error: syntax error, unexpected T_STRING in /../wp-includes/load.php on line 1073

Bon courage pour ces différentes manipulations techniques!

Si vous avez des questions, n’hésiter pas à me laisser votre message:


[recaptcha]


Hébergeurs mutualisés – Comparatif Technique et Fonctionnel

By | Hébergeurs

Introduction

Je n’ai pas voulu faire un comparatif exhaustif car il y a vraiment un grand nombre d’hébergeurs (1) dans notre WeboShpère, j’ai plutôt pris le partie pris de prendre les deux plus représentatif (à mes yeux) de notre panel d’hébergeurs et bien connu en France: OVH et Amen en vous présentant leurs offres mutualisés d’entré de gamme respectives.

Un hébergeur se choisi avec soin et il prend en compte un certains nombres de paramètres suivant vos besoins. Les paramètres retenus sont suffisamment conséquent pour que vous puissiez décider de ce qui est important pour vous comme par exemple:

  • l’espace de stockage web car votre site internet est orienté photos ?
  • vous avez besoin d’héberger plusieurs sites différents dans un même espace de stockage ?
    • La partie Multi-sites/Multi-domaine est à surveiller,
    • Le nombre de bases de données est un plus même s’il est possible d’héberger plusieurs sites WordPress différents dans une même base de données.
  • vous avez besoin d’un certain nombre de comptes eMails afin de gérer tous vos employés ?
  • la sauvegarde et la restauration de votre site est un sujet des plus importants ?
  • vos critères, …etc…

Tableau : Deux hébergeurs avec leurs offres comparables

Ce premier tableau sera factuel, ne prenant en compte que les informations que ces deux prestataires nous informent depuis leur site internet respectif.

OVH Logo Amen Logo
OVH Amen
 Nom de l’Offre Perso Pro Smart Advanced
Nom de domaine gratuit pendant 1 an Oui Oui
NB Sites internet (Multi-sites/Multi-domaine) 5 10 5 10
Espace Web (Stockage)
100 Go 250 Go 100 Go 200 Go
Trafic Illimité Illimité
SSL (gratuit) Let’s Encrypt Let’s Encrypt
NB Adresse Email 10 100 5×5 boites 10×10 boites
Taille max / boîte 5 Go 5 Go 2 Go 2 Go
Performance (processeur, mémoire)  NSP 2/5 3/5
Processeur NSP 1vCPU 1vCPU
Mémoire (Mo) NSP 512 1024
Processus NSP 20 30
Base de données – nombre 1 4 10 25
Base de données – taille 1x 200Mo 3x 400 Mo, 1x 2 Go 2Go 5Go
NB Visiteurs 75 simultanés 125 simultanés 25 000 mensuel 100 000 mensuel
Utilisateurs FTP NSP Illimité Illimité
FTPs Oui Oui
accès SSH Non Oui Non Oui
Géolocalisation France, et ailleurs (2)
Sauvegarde Fichiers Oui Oui
Sauvegarde Base de données Oui Oui
Restauration à la demande J-1 / J-2 / J-3 / J-7 / J-14 Oui
Support tel Tel gratuit NSP
Support ticket NSP Oui
Prix (mensuel) 2,99€ HT / 3,59€ TTC 5,99€ HT / 7,19€ TTC 3,97€ HT / 4,77€ TTC 6,95€ HT / 8,34€ TTC

 Liste non exhaustive d’autres hébergeurs (1)

Les autres hébergeurs :

Appréciation et retour d’expérience des Hébergeurs

Hébergeurs mutualisés – Appréciation et retour d’expérience

Notes:

(2) : Pour des raisons de confidentialités, de choix personnel, où tout simplement l’on ne veut pas dépendre de juridictions étrangères